Logiciel

Les logiciels

L’agilité propre aux technologies logicielles a émergé du besoin pour l’humain de contrôler des machines de plus en plus complexes et potentes. Agissant dans un premier temps comme interprètes entre les scientifiques et les supercalculateurs de l’époque, les logiciels s’inscrivent d’une part comme les tisserands des toiles d’échanges dynamiques liant les divers modules pour les fusionner en réelles courtes pointes technologiques. Les téléphones intelligents qui sont, en quelque sorte, les assemblages complexes d’une foule de modules fonctionnels (processeurs, accéléromètres, Bluetooth, Wi-Fi, écran HD, etc.) en sont un exemple. Les logiciels interviennent, d’autre part, comme interface entre ces amalgames technologiques, les humains et la société. Les logiciels d’aujourd’hui ont évolué au point que les non-initiés en programmation sont en mesure de réellement harnacher les microprocesseurs pour en exploiter leur impressionnante puissance.